dimanche 20 avril 2014

Homélie de la Vigile Pascale

C’était la nuit… Ce fut, certainement, la nuit la plus longue des nuits de l’humanité… Celle où tout semblait fini… Ils avaient roulé la pierre pour fermer le tombeau. La vie était enfermée, vaincue…
Qu’était devenue la nuit de la création, cette nuit où Dieu avait fait jaillir la lumière, la vie ?
Qu’était devenue la nuit de l’Exode, nuit de liberté, où la colonne de feu et de lumière avait guidé le peuple hors d’Egypte ?
Où donc était la nuit de Bethléem, où les étoiles attiraient les bergers vers l’enfant Jésus, promesse d’un monde nouveau ?

Lorsqu’à l’aube, Marie-Madeleine et l’autre Marie se rendent au tombeau, elles ne savent qu’une chose : c’est que tout est fini… Deux femmes, seules, mais qui ne peuvent oublier ! Elles avaient assisté à la crucifixion de Jésus, à sa mort et à sa mise au tombeau. Oui, tout est fini. Il n’y a plus rien à faire.
Elles viennent vers un mort, et voilà que Dieu prend l’initiative de leur révéler la victoire de la vie. La pierre est roulée, le tombeau est ouvert, et le messager de Dieu, l’ange lumineux, éclatant, s’est assis sur la pierre pour signifier la victoire définitive de Dieu sur la mort.

Et Dieu parle par son messager: « Je sais que vous cherchez Jésus le crucifié : il n’est pas ici car il est ressuscité, comme il l’avait dit ». C’est fait, c’est déjà accompli. Personne n’a vu le moment de la résurrection, personne ne pourrait le décrire, ni ces femmes, ni personne d’autre. Ce n’est pas un fait historique, où un événement est authentifié par des documents, des preuves matérielles indubitables. La résurrection est un acte de Dieu ; Dieu le révèle quand il l’a accompli ; et le tombeau vide atteste que Dieu a dit vrai. « Venez voir l’endroit où il reposait ».

Puis aussitôt l’ange transmet aux femmes leur mission : « Vite, allez dire à ses disciples : il est ressuscité d’entre les morts ; il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez ».
« Vous le verrez », dit l’ange, et de fait elles ne l’ont pas encore vu, lui, le Ressuscité. Mais déjà elles croient ; elles croient sans avoir vu Jésus, elles croient et elles courent porter la nouvelle aux disciples. Et c’est alors que Jésus lui-même vient au devant de leur foi. Le voici devant elles : « Je vous salue ! ». Sa première apparition, Jésus Ressuscité la réserve, l’offre, à ces deux femmes, dont Marie Madeleine, la pécheresse pardonnée… quel message pour nous tous ! Les premiers à avoir vu l’enfant Jésus n’étaient-ils pas déjà des pauvres parmi les pauvres, des petits…? Jésus s’adresse toujours en priorité aux tout-petits, aux exclus, aux malades, aux infirmes…! Et comme les bergers dans la crèche de Bethléem, les deux femmes se prosternent.
Jésus alors leur redit seulement le message que Dieu avait confié à l’ange : «  Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée ; c’est là qu’ils me verront ».

Ce message, il est adressé à chacun d’entre nous aujourd’hui. La Galilée, c’est la terre de Palestine où se mêlent juifs et non juifs ; c’est le
carrefour des nations comme on l’appelait à l’époque du Christ.
C’est là qu’il précède ses disciples, c’est là aussi qu’il nous précède tous, au carrefour des êtres humains, hors de nos églises, de nos cercles fermés. C’est là où nous avons à enraciner notre vie de baptisés, de ressuscités, là où nous avons à témoigner de l’évangile.
Notre Galilée, c’est le monde où nous vivons au quotidien, ce monde tellement imprégné par la mort, cette mort qui semble avoir si souvent le dernier mot, les injustices, la violence, la faim, les guerres qui n’en finissent pas, la maladie, la mort d’un proche… Tant de jours pour tant d’hommes sont vécus comme des vendredis-saints !

Et c’est bien pour cela qu’il n’y a pas une minute à perdre. « Vite » nous dit l’ange. Il y a urgence, nos frères doivent savoir ; toutes nos Galilées attendent le matin de ce jour où l’on peut enfin crier : « Jésus est ressuscité ! Venez et vous le verrez ! »

Ecoutons ce que nous dit le Pape François sur la force de la Résurrection dans La joie de l’Evangile n°276 :

« La résurrection du Christ n’est pas un fait relevant du passé ; elle a une force de vie qui a pénétré le monde. Là où tout semble être mort, de partout, les germes de la résurrection réapparaissent. C’est une force sans égale. Il est vrai que souvent Dieu semble ne pas exister… Pourtant, il est aussi certain que dans l’obscurité commence toujours à germer quelque chose de nouveau, qui tôt ou tard produira du fruit… La persistance de la laideur n’empêchera pas le bien de s’épanouir et de se répandre toujours. Chaque jour, dans le monde renaît la beauté, qui ressuscite transformée par les drames de l’histoire… C’est la force de la résurrection et tout évangélisateur est un instrument de ce dynamisme. »
Oui, nous sommes tous chargés d’annoncer cette bonne nouvelle de l’Evangile, nous sommes tous instruments du dynamisme de la Résurrection. Alors, de même que la flamme du cierge pascal s’est communiquée à chacun et chacune d’entre nous au début de cette célébration, de même puissions-nous porter à nos frères, dans toutes nos Galilées, la lumière qui dissipe la nuit du doute, la nuit de l’isolement, la nuit de la mort.
« Jésus est ressuscité ! Venez et vous le verrez ! » AMEN

Michel Fagot, diacre permanent.

samedi 19 avril 2014

Diocèse de Créteil - Annonce de l'ouverture du Synode par Mgr Santier

Activités de l'Antenne du Secours catholique du Plateau Briard


Cela fait presqu’un an que l’antenne du Secours Catholique a ouvert ses portes à Marolles, 1 Place des Quatre Saisons, soutenue par les paroisses, les mairies, en particulier celle de Marolles à qui nous devons le local, l’EDS (Espace des Solidarités) de Sucy, la PMI de Villecresnes. Jusqu’à aujourd’hui nous avons accueilli 40 familles ou personnes seules. Beaucoup viennent des hôtels sociaux de Marolles et de Santeny, mais nous recevons de plus en plus de personnes envoyées par les CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) des mairies, la PMI de Villecresnes et les assistantes sociales. Certains ne sont venus qu’une seule fois, d’autres sont revenus souvent pour demander de l’aide mais parfois simplement pour boire un café, partager un moment.

L’équipe de bénévoles  est composée de 7 personnes plus quelques paroissiens venant donner un coup de main pour les temps forts ou les moments importants de la vie de l’équipe. Des personnes accueillies (dont deux sont inscrites comme bénévoles) servent de relais dans les hôtels ou comme interprètes. Nous sommes toutes très différentes mais il y a une vraie complémentarité entre nous. Certaines ont un don de l’organisation, d’autres vont nous permettre de garder les pieds sur terre et de ne pas nous laisser emporter par nos émotions, d’autres auront le sens de l’écoute, d’autres encore pourront aider dans l’accompagnement spirituel. Cette complémentarité est une vraie chance pour notre équipe.

Les permanences ont lieu le mardi après-midi de 14h à 17h (parfois plus tard) dans un local de deux pièces prêté par la mairie de Marolles, situé au centre commercial de Marolles mais un peu retiré ce qui permet la discrétion. Nous sommes parfois amenés à rencontrer les personnes à domicile et à répondre à des demandes urgentes.
L’aide aux démarches, l’accompagnement restent les missions premières de cette antenne, mais nous sommes surtout sollicitées pour de l’aide alimentaire et vestimentaire. Les habitants du Plateau Briard sont un secours important et nous tenons à les remercier pour leur soutien aussi bien matériel par l’apport de colis et vêtements qu’amical par leur présence aux goûters. En effet pour permettre la convivialité, les échanges nous essayons d’organiser une fois par trimestre des temps festifs où tout le monde est invité à partager gâteaux, café et jus de fruits. Les enfants repartent enchantés avec des livres ou des jouets, les poches pleines de bonbons.

D’autres besoins se font sentir, en particulier des moments de rencontre en dehors des permanences pour échanger. Nous essaierons au fur et à mesure d'adapter et de mettre en place les activités nécessaires en fonction des besoins et de nos possibilités.

L’accueil des personnes résidant dans les hôtels sociaux nous confronte à un vrai problème qui est celui de la langue. Nous avons parfois eu la chance de trouver parmi les accueillis des personnes pouvant servir d’interprètes, mais cela reste la difficulté majeure de notre antenne. Nous avons rencontré dans ces hôtels des « rayons de soleil », des personnes toujours prêtes à se mettre au service de ceux qui sont en plus grande difficulté qu’eux, à garder le sourire malgré les épreuves. Quelle leçon pour nous !

Nous avons été impressionnées par le courage de tous ceux qui ont franchi la porte du local, par leur sourire, leur bonne humeur malgré les difficultés rencontrées. Ils doivent faire face à des difficultés presque insurmontables mais sont capables malgré tout d’écouter l’autre et d’avoir de la compassion pour lui. Ce bout de chemin parcourut ensemble depuis un an à transformer notre regard et nous a aidé à grandir.

Quelques réflexions d’accueillis : 
   « L’ouverture de l’antenne du Secours Catholique du Plateau Briard a été une chose importante pour moi. J’y ai trouvé une aide matérielle, bien sûr, mais aussi de la chaleur humaine, j’ai pu parler de mes problèmes sans peur du jugement et trouver une écoute attentive. »
   « En dehors de l’aide que l’on peut recevoir, j’ai trouvé au Secours Catholique un lieu convivial où l’on peut parler de tout et de rien autour d’un café, rencontrer d’autres personnes et partager avec elles, oublier pendant un moment ses soucis. J’y ai trouvé aussi un soutien moral, des oreilles attentives. »
Certains accueillis des hôtels, après avoir été déplacés dans un autre hôtel, sont revenus de loin pour garder le contact : « Quand j’étais seule, angoissée avec un bébé à venir, vous m’avez tendu la main et accompagnée. Vous êtes ma famille ici. »

Malgré les difficultés que rencontrent chacun d’entre eux, la bonne humeur règne et les rires se font entendre les mardi après-midi 1 place des Quatre Saisons à Marolles. Quelle leçon  de courage !

Coordonnées de l’antenne :
- 1 Place des Quatre Saisons 94440 Marolles en Brie
- 07 87 84 40 80

- mcho.seccat@gmail.com

vendredi 18 avril 2014

Invitation soirée Divorcés-Remariés


L’équipe SEDIRE vous  rappelle la soirée avec la participation de Guy de Lachaux autour de son livre:

« Divorcés remariés : sortir de l'impasse »
Le 23 Mai 2014 à 20h30

Au centre diocésain de formation St Pierre du Lac,
30 avenue François Mitterrand – 94000 CRETEIL
(Métro 8 terminus « pointe du lac » - Bus 393 et 117 station « pointe du lac » - Bus 281 station « coteaux sud » )


Au nom de l’équipe je vous souhaite une très joyeuse fête de Pâques.

Chantal Ferron-Trapon
Pour l’équipe

Veillée de prière pour la vie

La veillée pour la vie qui rassemble les franciliens autour de leurs évêques aura lieu le
lundi 5 mai 2014.
Nous allons méditer la joie d’accueillir la vie, la servir autour de figures de saints.
Contrairement aux années précédentes, le rendez-vous se fera en diocèse dans des églises autour de Notre Dame.
Mgr Santier attend les diocésains de Créteil à 20h
à l’Eglise St Paul-St Louis
(7 passage St Paul, 75004, M° St Paul).
 
Nous confierons notre prière à Bienheureuse Gianna Beretta Molla (1922-1962), femme italienne médecin, qui a toujours considéré la vie comme un don merveilleux de Dieu.
Puis, nous irons en marche méditative jusqu’à Notre Dame où nous retrouverons les autres diocèses d’Ile de France jusqu’à 22h.
 
Nous vous invitons à nous retrouver nombreux autour de Mgr Santier à St Paul-St Louis !
 
 
---------------------------------------------------
Isabelle Haniquaut
Chargée de mission Pastorale du mariage
Evêché de Créteil
2, avenue Pasteur Vallery-Radot
94000 Créteil
pastorale.mariage@eveche-creteil.cef.fr
01 45 17 23 68

mercredi 16 avril 2014

Triduum Pascal : 17-18-19 avril 2014

Horaires des célébrations du Triduum Pascal

Jeudi saint (17 avril) : Messe de la Cène du Seigneur


                                  Chapelle Maison St Pierre (Villecresnes) : 17h00
                                  Eglise de Mandres : 20h00


Vendredi saint (18 avril)  : La Passion du Seigneur


                                Chapelle Maison St Pierre (Villecresnes) : 17h00
                                Eglise de Marolles : 20h45


Vigile Pascale (19 avril) : 21h00 à Santeny


Dimanche de Pâques (20 avril) : La Résurrection
                              Chapelle Maison St Pierre (Villecresnes) : 10h00
                              Eglise de Marolles : 10h15
                              Eglise de Mandres : 10h15
                              Eglise de Villecresnes : 11h00


samedi 5 avril 2014

19 octobre 2014 : Bénédiction de la nouvelle maison paroissiale de Villecresnes


Le Conseil Economique de la Vallée du Réveillon
 ainsi que tous ceux qui ont oeuvré à la 
rénovation de la maison Paroissiale 14 rue d'Yerres à Villecresnes

vous communiquent :

la bénédiction de cette maison 

 par Monseigneur Michel Santier aura lieu
 le dimanche 19 octobre 2014
à l'issue de la messe paroissiale qu'il présidera à 11h 
en l'église de l'Assomption de Villecresnes.


Un verre de l'amitié sera ensuite offert à tous.

mardi 1 avril 2014

Idée carême : une nouvelle traduction liturgique et scientifique

Dimanche 6 avril : cinquième dimanche de carême.


Horaires des messes

Samedi 5 avril    :      17h Maison St Pierre
                                18h15 Périgny
Dimanche 6 avril  :    10h15 Santeny
                                11h Villecresnes

Décès du Père Valens MUSHIMIYIMANA

Nous avons le regret de vous informer du décès du P. Valens MUSHIMIYIMANA, le 31 mars, à Paris.

Ses obsèques auront lieu vendredi 4 avril, à 14h30, à l'église St Martin de Sucy-en-Brie.

Le Père Valens avait été un vicaire apprécié à Boissy-St-Léger.

Que le Seigneur l'accueille dans sa Lumière !

"Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien" (Ps 22, 1)